Une société suisse aurait financé l'AfD - appels à la démission

Les appels à la démission se sont multipliés dimanche soir à l'encontre d'Alice Weidel, une des dirigeantes du parti Alternative pour l'Allemagne (AfD). En cause, des dons que le parti d'extrême droite allemand aurait reçu d'une société pharmaceutique suisse en 2017.